Mais nous n'en sommes pas à ce degré d'intimité, M. le sous-préfet et moi : c'est un farouche lecteur de Saint-Simon, et il est intraitable sur les question d'étiquette. Accessoirement, à la suite d'une confusion entre deux château de Plieux dans son arrondissement, il est persuadé que je suis l'ancien mari de Raquel Welch.
[...]
[11] A la suite de la même confusion (source inépuisable de pataquès), et tandis qu'on les attendait ici, l'année dernière (747), trente tableaux et sculptures de Miró ont été livrés dans un château qui ne s'attendait à rien moins. Je n'ose imaginer de qui, par ma faute, le propriétaire de ce château passe pour être l'époux, ou l'ancien mari, auprès de M. le sous-préfet et d'autres...

Vaisseaux brûlés 337 et note 11