Je conçois qu'on tire quelque orgueil, en effet, d'avoir osé dire sa faiblesse, sa lâcheté, ses désirs, ses impuissances ou sa peur de la nuit; et ce faisant d'en avoir éclairé, peut-être, et rendu presque arpentable, qui sait, quelques quartiers de la nuit des autres, et soulagé un peu leur peur.

Renaud Camus, P.A., p 16