Leurs paroles coulaient intarissablement, les remarques succédaient aux anecdotes, les aperçus philosophiques aux considérations individuelles. Ils dénigrèrent le corps des Ponts et chaussées, la régie des tabacs, le commerce, les théâtres, notre marine et tout le genre humain, comme des gens qui ont subi de grands déboires.

Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, lors de leur première rencontre.



de l'hostilité de la rancune de l'animosité sous-jacente et d'ailleurs affleurant fréquemment du devoir de résistance à l'égard d'une énorme entité vague aux contours mal et pourtant solidement constituée qui réunissait tous les pouvoirs de l'Etat l'administration les gros les riches les puissants les bourgeois les Américains les hommes politiques les journalistes la télévision les vieux les moches l'A.N.P.E les hétérosexuels les banquiers les médecins les juges l'office des H.L.M. le ministère de la Santé tous ligués sinon tout à fait pour vous nuire au moins pour vous empêcher de jouir vous compliquer et vous gâcher la vie par tous les moyens

Renaud Camus, L'Inauguration de la salle des Vents, p.196