J'aime la connivence instaurée avec le lecteur, savoir qui est Aziz ou quelle est la citation manquante p.179. (Et j'aime la drôlerie de cette parenthèse «manque ici une citation de del Guidice» pour qui est un lecteur habituel. Impression d'une lecture tissée, chaque livre apportant un petit morceau de puzzle pour comprendre l'indice déposé dans un autre livre.)