Donc malgré ses aspects un peu snobs, Renaud Camus joue au baby-foot et au flipper. Un mythe tombe, «le monsieur il était hypersympa». (Je le savais, pourtant, qu'on jouait à la belote à Cerisy).