Suite à une question posée sur le forume de la SLRC.

Ça n'a pas d'importance. Ça se lit dans n'importe quel ordre, c'est un puzzle, ou une mosaïque.

Le seul risque que prend le lecteur à lire dans le désordre, c'est de croire qu'une idée ou conviction apparaît pour la première fois dans le livre qu'il découvre, alors qu'elle était présente dès les premiers textes: la doxa a trop raison apparaît dès Buena Vista Park, la prééminence de la petite-bourgeoisie dès Été (ou peut-être dans Journal d'un Voyage en France, puisque c'est un "trou" dans ma lecture chronologique. Mais je vais le combler). "Après tout ce que j'ai fait pour vous", que j'ai lu pour la première fois dans Outrepas, apparaît dès Tricks, mais évidemment, il fallait avoir lu Outrepas pour le remarquer, puis avoir relu Tricks...

Le circuit n'est même pas circulaire, il est labyrinthique : l'ordre n'a aucune importance puisqu'il n'y a pas d'issue.