Aujourd'hui, en ouvrant le premier des volumes de la Pléiade consacré à Mallarmé, je trouve cela, en première page :

[...] l'auteur de l'Après-midi d'un faune est ce qu'on appelle au collège "un auteur difficile".

Catulle Mendès in La Légende du Parnasse contemporain


Cela pourrait constituer une honorable source pour l'anecdote suivante :

Le père de Jean Puyaubert disait à table, quand on ne comprenait rien à ses récits :
«Je suis un auteur difficile !»

Renaud Camus, Rannoch Moor, p.444