Explication de Renaud Camus sur son site de photos Flickr :
Yes, you are right, My Noble Lady, but the text is the whole point of the whole collection, "Le Jour ni l'Heure" (« Veillez car vous ne savez ni le jour ni l'heure », Matthew), a kind a memento mori inviting one to see as well and as much as it is possible because one never knows if it is not the last image we are given to enjoy. The reference to the Scriptures is of course slightly contradicted because precisely one, here, knows the day and the hour, to the second.

Flickr, le 27 mai 2007
Le texte [en bas des photos] est tout l'enjeu de toute la collection "Le Jour ni l'Heure" (« Veillez car vous ne savez ni le jour ni l'heure », Matthieu), une sorte de memento mori invitant chacun à regarder autant et du mieux qu'il est possible, car personne ne sait si ce n'est la dernière image dont il lui est donné de se réjouir. Bien sûr, la référence aux Ecritures est légèrement contredite parce le fait qu'ici, justement, on connaît le jour et l'heure, à la seconde près.


(Et l'on songe à Michel Strogoff, «Regarde de tous tes yeux, regarde !)