G. est un riche homme d'affaires bordelais sexagénaire, antipathique et prétentieux, snob au dernier degré Renaud Camus, Journal romain, 12 octobre 1985.

Quelques recherches et vingt ans plus tard (mais il est possible qu'en 1987, la transposition ait été tout à fait transparente... il était en tout cas plus facile de se procurer Gai Pied), ce G. a été identifié comme riche homme d'affaires marseillais: Christian Harrel-Courtès.