Véhesse

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 18 novembre 2009

Lithographies

Eh bien, je n'aime pas ce papier. […] Enfin, par sa velouté et sa finesse, il est tout indiqué pour un usage scatologique qui est dangereux pour ceux à qui je fais l'honneur d'écrire, car cette lettre violette c'est de l'encre à copier, et je ne tiens pas à tirer des épreuves de mes lettres sur mes amis, fussent-ils callipyges comme Vénus même.

Correspondances à trois voix, Louÿs à Gide, le 11 juillet 1890

Tambouille

Et puis mes sept poèmes ne fermentent pas du tout — en voilà des manières! Ils mijotent.

Correspondance à trois voix, Gide à Louÿs, le 3 juin 1891

Défendre l'imaginaire

Son «opiniâtreté» n'est rien d'autre que la défense de son imaginaire.

Roland Barthes, S/Z, lexie 169

L'attente

T'attendre, ici, m'apprit ce que c'est que de t'attendre; de penser à toi maintenant m'apprend ce que c'est que penser à quelqu'un.

Correspondance à trois voix, Gide à Louÿs, le 18 juillet 1894

L'origine de la tragédie

On peut signer Granique, Issos, Lépante, Rocroy, Toulon, à 24 ans. Il faut avoir 27 ans pour signer Andromaque, et 63 ans pour découvrir que l'origine de la tragédie est: «Je vous aime.» C'est plus difficile que de vaincre à Patay.

Correspondances à trois voix, Pierre Louÿs à Valéry, le 2 juin 1918

Confort

Une fois qu'on s'est assis sur sa Conscience, elle prend la forme d'un pouf.

Correspondances à trois voix, Paul Valéry à Louÿs le 23 mars 1919

À retenir

Index

Catégories

Archives

Syndication



vehesse[chez]free.fr


del.icio.us

Library

Creative Commons : certains droits réservés

| Autres
Les billets et commentaires du blog vehesse.free.fr sont utilisables sous licence Creatives Commons : citation de la source, pas d'utilisation commerciale ni de modification.