On peut encore aimer, mais confier toute son âme est un bonheur qu'on ne retrouvera plus.

p.216 d'Été.
p.554 de Corée l'absente

Cette phrase de Corinne de Mme de Staël se trouve en exergue d'un poème de Jules Laforgue, Complainte des débats mélancoliques et littéraires.
Ce poème est repris dans l'anthologie de poésie d'André Gide, volume très usé de la bibliothèque de Plieux.

ajout le 1er mai 2012
Deuxième lecture de Roman Roi

«On peut encore aimer, mais confier toute son âme est un bonheur qu'on ne retrouvera plus.» (Mme de Staël)

p.427 de Roman Roi