Dans les vestes j'entre encore à peu près, à condition de ne pas m'y livrer à trop d'excentricités. Mais quant aux pantalons, c'est un vrai désastre. Quelle humiliation! Il faut deux ou trois minutes pour les boutonner, et encore un bouton a-t-il carrément sauté, indigné d'être soumis à pareilles pressions.

Renaud Camus, Kråkmo, p.115

Peut-être que je devrais commencer une anthologie du bouton. Le bouton a du potentiel, bouton de porte, bouton d'acné, bouton de rose...
Je me souviens d'un autre bouton, dont l'indignation causa la perte:

If metal is immortal, then somewhere
there lies the burnished button that I lost
upon my seventh birthday in a garden.
Find me that button and my soul will know
that every soul is saved and stored and treasured.

Vladimir Nabokov, « The Forgotten Poet » in Nabokov’s Dozen, p.36

Soit à peu près:

Si le métal est immortel, alors quelque part
là-bas gît le bouton poli que j'ai perdu
le jour de mes sept ans dans un jardin.
Retrouvez-moi ce bouton et mon âme saura
que chaque âme est sauvée et archivée et chérie.

Vladimir Nabokov, « Le Poète oublié », dans le recueil de nouvelles Mademoiselle O.