Il y a quelques jours (juste après l'Ircam) je lisais le Barthes de Mauriès offert par un ami:

Un de ses amis disait, justement, que s'il avait fallu réduire la pensée de Barthes à un chiffre, ce serait qu'il n'y a pas de réalité, mais des manières de parler. Conviction qui nous réunissait.

Patrick Mauriès, Barthes, p.30 (1992, éditions du Promeneur)

J'avais aussitôt pensé à Théâtre ce soir, naturellement, puisque la pièce est entièrement montée à partir de "manières de parler".

Mais avouons que j'ai bien ri dès la première page de L'Isolation :

Heureusement qu'on garde dans la vie, néanmoins, la consolation de quelques valeurs sûres:
«Vous avez eu d'emblée l'incertitude sur se représentera-t-il une deuxième fois.»
(Il est question de Jacques Chirac, bien sûr, de sorte que se représenter une deuxième fois, contrairement aux apparences (et peut-être aux intentions du commentateur), n'est pas, en l'occurence, un pléonasme.)

Renaud Camus, L'isolation p.11

Parenthèse vertigineuse, entre rire et stupeur.