Billets qui ont 'Certeau, Michel (de)' comme auteur.

A l'enterrement de Michel de Certeau (13 janvier 1986)

Notons l'étonnement des a-religieux devant l'intelligence et la finesse de — certains — croyants : non, être croyant, ce n'est pas obligatoirement être fruste.
Pour le reste, savourons :
Elisabeth Roudinesco se tient dans l'assistance aux côtés de Serge Leclaire et tous deux sont aussi étonnés par l'intelligence de l'oraison funèbre et l'audace des hommages. Elisabeth Roudinesco réalise de manière spectaculaire ce qu'elle savait déjà, le rayonnement de Certeau dont témoignent le nombre et la diversité des participants à la cérémonie: «Serge Leclaire me dit: "Regarde. Qui a Paris aujourd'hui peut rassembler dans une même salle des gens aussi divers et qui se détestent tous ?"»

François Dosse, Michel de Certeau, le marcheur blessé, p.13-14, La Découverte, 2002

Le conflit comme responsabilité

S'il [un homme] récusait sa tâche particulière sous prétexte qu'elle est en conflit, ou au moins en concurrence avec les intérêts que d'autres représentent, il trahirait des frères et des enfants, il abandonnerait sa fonction, particulière mais nécessaire à tous — et cela au nom d'un universalisme utopique. En cessant de cultiver la portion de terre qui lui est confiée et en croyant mieux travailler ainsi pour tous, il cesserait tout travail puisqu'il n'y a de travail que particulier. Pour éviter les tensions qu'entraînent ses devoirs envers quelques-uns et pour reconnaître ainsi les droits de tous, il poserait comme principe d'une charité (ou d'une justice) universelle idéale la négation de la charité effective due à son prochain immédiat. A se vouloir le témoin de l'universel, il se prendrait pour un Dieu responsable du tout, alors qu'il est seulement responsable de la part que lui alloue sa condition d'homme. Les hommes sont en conflit précisément parce qu'ils ne sont pas des dieux: tout ne dépend pas de chacun d'eux, mais seulement cela.

Michel de Certeau, L'Etranger (ou l'union dans la différence), p.24-25, Desclée de Brouwer, Paris 1991

Ses beaux promenoirs

Voilà, voilà, pleure pas, P.O.Lo: LISEZ AGUETS, JE NE SAURAIS TROP VOUS LE CONSEILLER: ON S'Y TIENT LES CÔTES DE BOUT EN BOUT. C'EST UN BLOC DE PUR GLAMOUR ET L'ON RESTE PANTOIS DE VOIR L'UNIVERS ENTIER AVEC SES PLAGES, SES BARS, SES BASILIQUES, SES CUISINES, SES CRITIQUES LITTERAIRES, SES TRAGEDIES ET SES BEAUX PROMENOIRS, TENIR A L'AISE DANS UNE SI MINCE PLAQUETTE.

Renaud Camus, quatrième de couverture de Aguets



cf. ces phrases admirables du père Surin, citées par Michel de Certeau: «L'amour divin a ses emplois sérieux, soit de paix, soit de guerre ; il a ses travaux et plusieurs dignes occupations, qui attachent les amis de Dieu et ses fidèles serviteurs. Mais, outre cela, il a ses jeux, ses comédies, ses grands plaisirs, ses beaux promenoirs, ses feux qui répondent aux feux artificiels des princes. Il a ses musiques ou cantiques en esprit. Il a ses bals, ses danses...»
indice fourni par Renaud Camus sur la SLRC le 28 juillet 2006.



source dans Notes achriennes

(Je suis obsédé, ces temps-ci, par les lignes de Sornin, je crois, que cite Michel de Certeau, je ne sais plus où. Il y a longtemps que je les ai rencontrées, elles m'ont plu d'emblée, mais c'est maintenant seulement qu'elles me reviennent dix ou douze fois par jour: «L'amour divin a ses emplois sérieux, soit de paix, soit de guerre; il a ses travaux et plusieurs dignes occupations qui attachent les amis de Dieu et ses fidèles serviteurs. Mais, outre cela, il a ses jeux, ses comédies, ses grands plaisirs, ses beaux promenoirs, ses feux qui répondent aux feux artificiels des princes. Il a ses musiques ou cantiques en esprit. Il a ses bals, ses danses...»
Ah, anche l'amore dei ragazzi...)

Renaud Camus, Notes achriennes, p.133

(Vérifier cette citation: est-ce bien noté "Sornin"? Si oui, c'est une erreur.)

source dans le Journal de Travers

(j'ai piqué les beaux promenoirs au R.P. Surin, cité par Michel de Certeau)

Renaud Camus, Journal de Travers, p.209

Les billets et commentaires du blog vehesse.free.fr sont utilisables sous licence Creatives Commons : citation de la source, pas d'utilisation commerciale ni de modification.