Lorsque j'ai découvert Du sens, je me souviens m'être dit que la définition de l'Europe selon Camus recouvrait les territoires dont les têtes couronnées s'échangeaient filles et sœurs aux siècles précédents, de Kiev à Edimbourg, de Stokholm à Lisbonne. Tandis que la définition qui accepterait la Turquie en son sein serait davantage la définition de la Méditerranée selon Braudel, nous emmenant alors par-delà la mer jusqu'au limites du Sahara, par-delà la Turquie jusqu'aux portes de la Perse.

Mais l'Europe d'après-(deuxième)guerre n'est plus une entité ni historique, ni géographique, son sens (puis-je réellement utiliser ce mot en ce lieu?) est économique, sa légitimation, plus ou moins officiellement avouée, est d'être un contrepoids aux Etats-Unis. Dans cette définition dés-enchantée de l'Europe, il faudrait alors que la Turquie présente un intérêt économique suffisamment important pour compenser les inconvénients d'une situation intérieure fragile. Est-ce le cas?