Je riais.
– Pourquoi tu t'marres ?
– Parce que je suis content. C'est vachement bien.
– J't'aime bien, tu t'marres tout l'temps…

Renaud Camus, Tricks, p.87, (P.O.L 1988)